Whale watching à Nosy Be

3 Flares 3 Flares ×

pilot-bar-navigation

Megaptera Novaeangliae : les baleines à bosse

 

Au cours de l’hiver austral (juillet, août et septembre), les Megaptera Novaeangliae, arrivent par centaines dans les eaux de Madagascar, où elles naissent, s’accouplent et restent pour sevrer leurs petits avant de retourner dans les eaux froides.

Ces cétacés longs de 15-18 mètres possèdent de longues nageoires pectorales caractéristiques de ces espèces.

Elles ont un caractère très sociable qu’elles manifestent par de sauts spectaculaires.

Dans notre centre, nous organisons des excursions journalières pour le « whale watching ».
Nous sortons en barque, nous repérons et nous nous approchons sans déranger des groupes de baleines, qui en général sont de femelles avec leurs petits.
Nous les dépassons et à 100 mètres d’elles nous coupons les moteurs.

A ce point, curieuses, elles viennent à notre rencontre, passent près de nous, nous permettant de ce fait de les observer et de le photographier de près. Avec un peu de chance, nous pouvons réussir à entendre leur « chant », avec lequel elles communiquent à grande distance, et nous pouvons nous immerger avec elles  pour les observer sous l’eau et les prendre en photo. Quand un groupe s’éloigne, nous repartons pour en chercher d’autres, pour nous rapprocher d’elles et poursuivre l’enchantement…

rorqualEntre octobre et janvier, il est possible de repérer le Balaenoptera acutorostrata : long de 8-10 m, il pèse jusqu’à 9 tonnes. C’est une espèce splendide, qui rentre parmi celles qui sont chassées par les japonais, les norvégiens, les islandais qui en capturent une centaine par an pour faire « des recherches »…

requin-baleine-ulysse-explorer-madagascarSon poids peut être supérieur à 30 tonnes, sa bouche mesurer un mètre et demi de largeur et sa peau peut avoir 10 cm d’épaisseur. C’est le requin baleine, Rhincodon typus.

Malgré la référence trompeuse, il s’agit d’un requin dont le nom souligne les grandes dimensions et la ressemblance avec la physiologie des cétacés, qui se nourrit de plancton comme les deux autres espèces uniques : le Megachasma pelagios, un requin très rare découvert seulement en 1976, et le cetorino, requin éléphant. Le requin baleine vit à Nosy Be et il ne sera pas difficile de le repérer au cours des excursions en barque. Quand c’est possible, nous nous immergeons avec lui pour le voir de près et le prendre en photo. voir nos videos de requin baleine

…et il y a encore les dauphins à bosse, les stenella et les tursiopes qui saluent régulièrement nos sorties en barque…

 

 

 


 

3 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 3 3 Flares ×