Best of 2017

Best of 2017
0 Flares 0 Flares ×

Les cétacés, des groupes sociaux très soudés.

 
baleine avec son baleineau

 

Nous espérons du fond du cœur, que cette année, nous serons responsables et impliqués dans l’écologie et les rapports humains, avec humilité et bienveillance envers tout Être vivant sur notre planète.
 
Nous venons de quitter l’année 2017 épuisante pour beaucoup d’entre nous mais aussi positive par les changements amorcés par des groupes d’humains « conscients » de la menace grandissante de notre impérialisme dévastateur, et décidés à agir.
Les bouleversements écologiques, économiques, politiques et religieux ont été bien nombreux et continuent de l’être encore.
Les actions de l’homme sur la planète pour accentuer la rentabilité sont un véritable fléau pour notre environnement.

La Nature, les Océans, les fonds marins et les animaux qui les peuplent nous rappellent sans cesse leur indispensable connexion avec le Tout.

L’Homme en renouant avec son milieu, doit retrouver sa place dans ce monde si diversifié et pourtant bien inconnu car il s’en est orgueilleusement extrait, privilégiant sa condition d’homme égoïste à des fins économiques et destructrices de notre planète.
 
chasse bonites

raie manta

Tout comme ces majestueuses créatures que sont les baleines, les dauphins, les requins et tous ces êtres vivants, l’Homme fait la richesse de notre planète. Malheureusement ce dernier s’est approprié le Monde, en oubliant qu’il n’était qu’un maillon de la grande chaîne qui en fait la diversité. Aussi il est de son devoir et urgent de renouer avec ce qui l’entoure dans la modestie, l’humilité et la bienveillance s’il ne veut pas se perdre et voir disparaître les espèces vivantes.

 

rorqual
requin balieine

Des scientifiques (Stanford USA, université de Manchester…) ont prouvé que les cétacés, comme les êtres humains vivent dans des groupes sociaux très soudés et ont des relations complexes entre eux.  Les baleines à bosse posent de nombreuses questions clé en matière d’écologie et d’évolution. Leur biologie unique est d’une importance capitale pour ce qui est de l’écosystème et de la conservation des espèces. Il va de soi que si les cétacés viennent à disparaître, toute vie sur Terre, sera elle aussi menacée d’extinction.

Pour cette nouvelle année 2018 Ulysse Explorer est bien décidé  à observer toujours plus de cétacés et faire connaitre ces magnifiques espèces au plus grand nombre.
Cela, dans le respect et l’harmonie, espérant sensibiliser les touristes, les relier à La Nature et les responsabiliser.
De fait, seront-ils les futurs initiateurs de la préservation de notre planète et de la protection des « Géants » de la mer, face à la pêche intensive et à la dégradation de leur milieu de vie.

Nous avons le ferme espoir que nombre d’entre nous souhaite un changement dans ce sens et une amélioration de notre monde et des milieux vivants qu’il abrite.
 
requin pointe blanche

Nombreux sont ceux qui, sensibles et impliqués, tentent de préserver et de faire découvrir les merveilles qui nous entourent. Nous sommes responsables et acteurs de nos vies.
Il ne dépend que de nous d’en changer le mode, en nous adaptons à la Nature, et non l’inverse, en respectant la diversité, qu’elle soit humaine, animale, végétale, minérale…pour vivre mieux ensemble et protéger notre environnement.

Ulysse Explorer vous invite à revisiter les meilleurs moments partagés avec ces majestueuses créatures durant l’année 2017. Ces quelques images de baleine à bosse « Megaptera », requins-baleine, requins, raies … sauront, nous l’espérons, vous sensibiliser et vous donner l’envie de venir découvrir ces merveilles qui peuplent notre Terre.

 

 
Notre planète est notre « Mère » à tous. Les Anciens l’appelaient GAÏAWIKIPEDIA : Dans la mythologie grecque, Gaïa (du grec ancien Γαῖα / Gaîa ou Γαῖη / Gaîê), ou Gê (du grec ancien Γῆ / Gễ, « Terre »), est une déesse primordiale identifiée à la « Déesse mère ». Elle est l'ancêtre maternelle des races divines, mais enfante aussi de nombreuses créatures. Elle apparaît en outre comme une divinité…)..
Nous, humains, l’avons oublié ; aujourd’hui plus que jamais, nous sommes dans le devoir de renouer avec toutes les espèces qui peuplent la planète, et réparer les dégâts, pour notre bien être éphémère.
 
frise-separation-bloc

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×